Accueil | Actualités | Présentation | Parcours | Oeuvres | Expositions | Contact
 
“La beauté du geste, la liberté de la couleur, le plaisir d'exprimer ce qui ne se voit pas, c'est cela pour moi le véritable mystère de l'oeuvre d'art.”
NÚRIA ROSSELL I FONTANILLAS
Sant Celoni, 1967

Diplômée de l'Université Autonome de Barcelone en Filologie catalane (1985 - 1990), Núria Rossell concilie la profession de correctrice et de traductrice avec la création artistique jusqu'en 2000. C'est à ce moment qu'elle décide d'exercer la profession de peintre à temps plein. Son goût pour l'art lui a été donné très jeune par son grand-père maternel, lui-même dessinateur et aquarelliste.

De 1975 à 1983, elle suit les cours de dessin et de peinture du peintre Mariano Vigas. Puis, elle entame des études d'Histoire de l'Art à l'U.A.B. (Université de Barcelone), de 1986 à 1988, et acquiert de nouvelles techniques dans l'atelier de Montse Clausells à Santa Maria de Palautordera de 1997 à 1999. En 2000, elle s'initie aux techniques de gravure calcographique dans l'atelier de Jordi Aligué, à Cardedeu et commence à participer à des expositions collectives présentant des oeuvres graphiques originales. En juillet 2003, elle participe au cours "Nouveaux procédés et utilisation de matériaux non toxiques en gravure" organisé par le Musée de Granollers et la Faculté des Beaux Arts de l'Université de Barcelone. En 2003-2004, elle assiste au cours "la gravure électrolytique et la photogravure" à la Faculté des Beaux Arts de l'Université de Barcelone sous la direction d'Eva Figueras. En 2004, au contact de la graveuse Clara Oliva, elle expérimente la gravure non toxique et apprend de nouvelles techniques dans l'atelier de gravure Artcontraprova de Barcelone. En mai 2005, elle assiste au cours "Elaboration artistique de planches offset et leur estampage" dispensé par le graveur et designer graphique Antoni P. Vidal. C'est cette même année qu'elle monte son atelier de gravure et de peinture à Sant Esteve de Palautordera.

A partir de là, elle entre dans une période d'intense création. Mue par un constant souci artistique et la nécessité d'apprendre, elle se plonge dans la connaissance des avant-gardistes grâce à son ami le peintre Pere Salinas, dans l'atelier duquel elle découvre " l'essence de l'art ". En 2007, elle assiste au "Cours d'introduction à l'art contemporain, de l'avant-garde aux nouvelles technologies ", dirigé par Neus Miró (Hôtel de Ville de Barcelone, 2007).